Après avoir découvert le concept de La Ruche Qui Dit Oui sur internet, et ayant vu qu’il en existait une sur Dunkerque, je me suis dit que la meilleure façon de faire avancer cette idée, était de la mettre en action en allant tester le concept et les produits.

LE CONCEPT DE LA RUCHE QUI DIT OUI

Ce concept a démarré en entreprise en regroupant les employés qui voulaient cuisiner eux-même le midi avec des produits du quartier. Les principaux avantages étaient :

  • économique, le fait d’acheter les produits près de chez soi et de les cuisiner soi-même revenait moins cher qu’un ticket restaurant.
  • une meilleure alimentation, cuisiner soi même permet de manger plus équilibré avec moins de graisse que dans les plats préparés.
  • une expérience collective, manger ensemble permet d’apprendre à se connaitre les uns les autres et d’échanger des idées.

Puis cette démarche locavore s’est développée au niveau national, dépassant même le cercle de l’entreprise en permettant aux particuliers de trouver les producteurs locaux, pour acheter en circuits courts, des produits bio, la plupart du temps, et avec des coûts modérés, vu qu’il n’y a quasiment pas d’intermédiaires. Ce concept collaboratif permet donc à des producteurs et des consommateurs du même secteur de se connecter via le site web. Sachez tout de même que les frais de service s’élèvent à 17 %. Mais cette démarche collaborative et solidaire, nous à Kessadi, on aime !

LE CONCEPT EN ACTION

Concrètement ça se passe comment ? Et bien c’est tout simple, rends-toi sur le site de La Ruche qui Dit Oui. Clique sur ta ville. Cool à Dunkerque, il existe des ruches. Sinon cherche la ville la plus proche. Crée ton compte et une fois ton compte crée, tu pourras regarder les produits et les producteursdisponibles sur ton secteur. Tu passes ta commande, tu payes et rendez-vous à la date et à l’endroit indiqués pour récupérer tes produits. Tu peux même t’y rendre sans commander pour voir ! Pour ma part, j’ai choisi, pour tester, quelques produits qui m’intéressaient dans différents secteurs. Et j’ai attendu une petite semaine avant d’aller pouvoir récupérer les produits. Le jour J, je me rends au 37 bis rue de Belfort pas loin du château Coquelle. Ma fibre écolo me pousse à prendre mon vélo malgré la température hivernale. J’arrive sur place vers 18h et là à ma grande surprise, il y a déjà pas mal de voitures garées sur un petit parking. Les exposants sont installés comme un mini marché, dehors ou dans une petite serre. Je repère alors les producteurs chez qui j’ai passé commande, je leur donne mon numéro de commande et il me donnent les produits commandés. Les producteurs sont très sympathiques malgré le froid glacial ce soir là. Et une fois les produits récupérés, je signe la feuille de passage pour valider le paiement en ligne des produits. Et c’est fini. Cela n’a pas pris plus de 10 minutes !

La dégustation ou l’utilisation des produits sont bien sûr, très satisfaisants. On ressent alors une certaine satisfaction de revenir à ce système à l’ancienne où nos grands parents allaient chercher le lait, le beurre, les fruits ou les légumes à la ferme du coin. Système à peine modernisé avec La Ruche Qui dit Oui. Alors toi aussi mets tes idées en action et va tester ce concept !

Sources : La Ruche Qui Dit Oui